La meute

(Catégorie Clément et trop d'autres)

 

Pour roseau par ERMA

 

 

La meute passe, sur une trace unique,

Rangés les uns derrière les autres au plus prés,

Elle suit les chemins, sinueux, escarpés,

Le long de cette forêt d’Argonne, mystique.

 

Dominée par les cuestas, elle prend le vent.

Sa course folle vallonne le long de l’Aisne,

Sur le ruban, elle forme une longue chaine.

Elle déroule, groupée, autour des enfants.

 

Elle soutient ces jeunes à chaque occasion,

Les motive dans la traversé de la nuit,

En guettant dans le noir chaque espoir, chaque bruit.

Elle monte au plus haut, domine l’horizon.

 

Elle reprend son envol, les poignées en coin,

A travers les patchworks des champs et des prés,

Une saison en enfer loin de son trajet,

Avec la bénédiction d’un vieux fantassin.

 

Des vrombissements, loin des salles aseptisées,

Pour retrouver le plaisir et l’envie de vivre,

Oublier le mal et la lute pour survivre,

Avaler le bitume, trouver la liberté.

 

CH

 



22/04/2013

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser