Atterrir

(Catégorie Contestation)

 

Tout doucement, je pose les pieds sur sol.

La tornade me libère tout lentement,

Elle m’avait tout chamboulée, intensément,

 M’avait remplie de besoins, de douleurs folles.

 

Les cartons commencent une nouvelle vie,

Vidés d’images, souvenir de mon histoire.

Je range les soins, les calmants et les mouchoirs.

Je profite complètement des jours, des nuits.

 

L’accueil réchauffe mon  esprit et mon futur.

La vue de la ville fortifie mes défenses.

Tous les chemins enlacent ma vielle romance.

Les monts, les bois me rendent à la nature.

 

Libérée des peurs dépressives, envolées.

Emportée vers une toute nouvelle vie,

Terreau de mille idées et de nouvelles envies

Comme un feu d’artifice prêtes à explosées.

 

 

 

CH


25/09/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser