Promenade

(Catégorie Clément et trop d'autres)

 

 

 

 

Demain est si lointain, toujours plus incertain.

Chaque moment est intense, sans retenue,

Pour ne rien perdre, même, une minute menue

Collectionner les souvenirs de vie sans fin.

 

Comme sentir le vent courir le long du corps,

En enjambant une monture vrombissante,

Pendant que la rivière suit sa course lente,

La précéder, la retrouver de bord en bord.

 

Retrouver la course de Droué, un instant,

Croiser des Maquas, des Gaillots, des Babeurriers.

Changer de temps pour vivre comme nos guerriers,

Sur la voie impériale, « le meilleur passe avant ».

 

Emmené par une meute de solitaires,

Perfecto, bottes de cuirs autour d’un gros cœur,

Pour ajouter un petit instant de bonheur,

Et oublier, cheveux dans le vent, les misères

 

 

 

CH

 

 



20/05/2011

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser