Goutte d'eau

(Catégorie Détail personnel) 

 

 

Au bord de la Deûle, mes toutes premières gouttes,

A peine le temps de souffler, je l’ai quitté.

Le Temps de quelques mois, je me suis éloigné,

Puis bébé, j’ai commencé à prendre la route.

 

 

D’abord  de la Marne,  j’ai  partagé le berceau,

Je l’ai bercé dans son landau en grandissant,

Prés de sa source, j’ai lu mon premier roman,

J’ai continué une vie en petits morceaux.

 

Je me suis installé au dessus du Salon,

Je l’ai vu s’étaler, renter chez les voisins,

Au milieu des champs entre blé et sarrasin,

Il disparait dans la Saône au plus profond.

 

Partir à nouveau, pouponner une autre source,

Découvrir la Suippes, le temps d’un courant d’air,

S’éloigner, en attendant de survoler l’Aire,

Plonger dessaler l’Aisne, pagayer en course.

 

Revoir la Marne devenue une grande dame,

S’installer, apprendre à vivre en couple ou bien seule,

Laisser ses marques à la façon des aïeuls,

Faire des Saulx en aval, amont jusqu’aux flammes.

 

Tout oublier pour s’installer prés du Cousin,

Se laisser endormir par le ruissèlement,

Ou s’évader dans la campagne un instant,

Aller faire la Cure pour être plus Serein .

 

CH

 



29/04/2015

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser